start2 (1)
100000,100100,100019,
2017-04-26
    
 
 
NEWS
 
 
PRACTICE AREAS
 
 
CODES
 
 
PERIODICALS
 
 
SERIES
 
 
DIGITAL
 
 
 
 
Property Law
Construction Law
Contractual obligations
Liberality
Family Law
Protection of minors
Civil Liability & Insurance
Wills & Death duties
Business Law
Competition Law, Consumer Law
Contract Law
Financial and Banking Law
Company Law
Transport Law
Fiscal Law - General
Direct taxes
Indirect taxes
Humanitarian Law - War Law
International Criminal Law
Private International Law
Public International Law
International Relations & Diplomacy
Copyright and Media Law
Patent Rights
Constitutional Law
Administrative litigation, Council of State
Constitutional Court
State, Federal entity, Municipality
Teaching, State's Agent
Public Finances
Procurement contracts
Nationality & Foreigners
Police & Militia
Social criminal Law
Employment Law
Labour Law
Religion
Sports Law
Paradigme
 
 

Protection des données personnelles et Sécurité nationale

Quelles garanties juridiques dans l’utilisation du numérique ?

Publisher : Bruylant

L’ouvrage propose des pistes de réflexion de juristes de divers horizons sur cette problématique renouvelée par le contexte brûlant de la lutte contre le terrorisme à l’ère de la révolution numérique.

 
Paper version
available
60,00 €
 
 
Description
 
 
Summary
 
 
Factsheet
 
 
Authors
 
 
Extracts
 
 
Extras
 
 
Comments
 
 
Suggestions
 
 

La nouvelle réglementation juridique relative au renseignement invite à réévaluer l’équilibre actuel entre liberté et sécurité, dans un contexte totalement renouvelé. D’un côté, la montée en puissance de la menace terroriste pousse les États et l’Union européenne à renforcer leur arsenal juridique sécuritaire. De l’autre, les progrès technologiques de ce qu’il est convenu d’appeler la révolution numérique permettent de nouveaux types d’atteintes à la sécurité nationale, tout en rendant possibles de nouveaux modes d’investigation et de surveillance de la part des pouvoirs publics. L’affaire Prism, rendue publique en juin 2013, illustre par son ampleur la nécessité de renforcer la protection des droits fondamentaux dans l’utilisation du numérique. Comme l’a montré la dernière Étude annuelle du Conseil d’État (Le numérique et les droits fondamentaux, septembre 2014), la protection des données personnelles se situe au cœur de la problématique : comment (ré)concilier protection de la vie privée et impératifs de la sécurité nationale ? L’approche retenue a pour ambition de croiser les regards de spécialistes des diverses branches du droit : droit international, droit de l’Union européenne, droit constitutionnel, droit administratif, droit pénal… sans oublier l’apport du droit comparé.