start2 (1)
100000,100100,100026,
2017-03-22
    
 
 
NEWS
 
 
PRACTICE AREAS
 
 
CODES
 
 
PERIODICALS
 
 
SERIES
 
 
DIGITAL
 
 
 
 
Property Law
Construction Law
Contractual obligations
Liberality
Family Law
Protection of minors
Civil Liability & Insurance
Wills & Death duties
Business Law
Competition Law, Consumer Law
Contract Law
Financial and Banking Law
Company Law
Transport Law
Fiscal Law - General
Direct taxes
Indirect taxes
Humanitarian Law - War Law
International Criminal Law
Private International Law
Public International Law
International Relations & Diplomacy
Copyright and Media Law
Patent Rights
Constitutional Law
Administrative litigation, Council of State
Constitutional Court
State, Federal entity, Municipality
Teaching, State's Agent
Public Finances
Procurement contracts
Nationality & Foreigners
Police & Militia
Social criminal Law
Employment Law
Labour Law
Religion
Sports Law
Paradigme
 
 

La détermination de la règle de droit

Hommage à Sayeman Bula-Bula

Series : Mélanges

Publisher : Bruylant

Le présent ouvrage constitue les Mélanges offerts au professeur Sayeman Bula-Bula par ses anciens étudiants et disciples, devenus collègues. Un recueil de ses travaux, souvent éparpillés dans plusieurs supports scientifiques.

 
Paper version
available
175,00 €
 
 
Description
 
 
Summary
 
 
Factsheet
 
 
Authors
 
 
Extracts
 
 
Extras
 
 
Comments
 
 
Suggestions
 
 

La détermination de la règle de droit constitue une somme d’études sélectionnées, marquées par l’unité, la cohérence et la constance d’une pensée juridique originale, féconde et pénétrante, élaborée au fil des ans, à partir des réalités vécues à divers titres et en des lieux variés. L’œuvre aujourd’hui coulée dans un volume unique montre en outre l’éventail des matières de droit international analysées dans une approche critique.

Au gré des phénomènes sociaux, qui forment la trame de l’autopsie des catégories juridiques, réelles ou alléguées, l’ouvrage est structuré en six parties. Il s’ouvre par des éléments de la théorie générale du droit et s’achève par les avancées du droit international moderne représentées par le droit de la mer et le droit international de l’environnement. Entre ces deux pôles se trouve exposée, d’abord la contribution constructive aux vrais-faux débats qui ont alimenté certaines spéculations doctrinales notamment sur l’idée d’ingérence. On y découvre aussi des développements utiles, inter alia, sur les organisations internationales, dont la revendication légitime pour une réforme du Conseil de sécurité des Nations Unies. Le droit international pénal en balbutiement, en outre, y a sa place. On pourrait enfin apprécier l’examen du règlement pacifique des différends. Faut-il souligner que le point d’orgue de ce dernier gît dans l’Affaire du Mandat du 11 avril 2000, tranchée par la Cour internationale de Justice ?